Économie, Écologie...

Eurogroupe: la Grèce va recevoir 5,8 milliards d’euros

Et encore du fric que l’on ne reverra jamais…. mais ça va s’arrêter quand ce cirque !?!?

– – – – –

Quatre milliards viendront des Européens, le reste du FMI. Athènes va redoubler ses efforts de redressement.

La Grèce a reçu lundi soir l’assurance d’obtenir 5,8 milliards d’euros de l’Eurogroupe et du FMI d’ici à la fin du mois, contre la promesse d’efforts de redressement redoublés. Il s’agit d’une des dernières grandes injections programmées avant l’expiration, fin 2014, d’un plan de secours de 240 milliards. Mais sur fond de récession et de crise politique, il risque d’y en avoir d’autres. Cinquante mois après leur atterrissage à Athènes, les «hommes en gris» de la troïka UE-BCE-FMI avaient donné leur feu vert dans la matinée. Les dix-sept ministres des Finances de l’euro ont donné leur «accord politique» dans la soirée. La Grèce reste sous perfusion. Mais ce sera au compte-gouttes.

(…)

La Grèce vit toujours au bord de l’asphyxie et ne l’évite qu’à coup de crédits débloqués à la onzième heure.

«L’avenir reste incertain», reconnaît pudiquement la troïka dans son bulletin de santé. Le PIB grec s’est contracté de 20 % depuis 2009, avec comme effet mécanique une chute des recettes budgétaires et un alourdissement du poids de la dette, à 130 % du PIB à la fin de l’année, bien loin des 110 % projetés. Les Européens, encore dans le déni, refusent tout allégement du fardeau.

Le FMI, pourtant, admet déjà avoir sous-estimé la violence de l’effet de ciseau. Et le débat risque de ressurgir au premier plan dès la rentrée.