Fil Info,  Politique

Européennes 2014 : Louis Aliot demande la dissolution des milices de gauche et d’extrême-gauche

Communiqué de Louis Aliot, vice-prési​dent du Front National et candidat tête de la liste Bleu Marine (FN – RBM) pour la circonscription  du Sud-Ouest aux élections européenne​s du 25 mai prochain

Des « Beatniks » du Larzac et leurs milices d’extrême-gauche ont sauvagement attaqué et empêché la tenue d’une réunion publique du FN – RBM à l’occasion de ma campagne pour les élections européennes.

C’est lors d’une réunion publique organisée ce jour à 14h30, pour le compte de la liste Bleu Marine que j’ai l’honneur de conduire, dans une salle du petit village de Belmont-sur-Rance dans l’Aveyron (12), que les organisateurs et le public venu y assister ont été pris à parti par des « beatniks » descendus du Larzac tout proche.

En effet une cinquantaine de manifestants et de milices de diverses organisations de gauche et d’extrême gauche (Front de Gauche, NPA, No Pasaran…), partageant une vision très sectaire de la démocratie, a empêché par la violence la tenue d’une conférence sur l’Euro animée par un de mes colistiers, le Pr Bruno Lemaire, par ailleurs conseiller économique de Marine Le Pen.

Ce dernier, bien qu’essayant d’apaiser les tensions crées volontairement par cette bande de nervis a été violemment agressé pendant que d’autres détruisaient des tracts et s’en prenaient au mobilier dans le seul but d’empêcher la tenue de cette réunion publique.

Pour couronner le tout, la loi française protégeant toujours les voyous au détriment des victimes, les forces de l’ordre sont restées immobiles ne pouvant règlementairement expulser les fouteurs de trouble, la réunion étant publique dans une salle qui l’était tout autant.

Je condamne fermement ces agissements dignes des pires dictatures pourtant ordinairement idolâtrées par ces mêmes organisations et groupuscules de gauche et d’extrême-gauche et je me réserve le droit de les poursuivre.

Je demande également au ministre de l’Intérieur la dissolution de ces milices de gauche et d’extrême-gauche.

Louis Aliot

Prêchi Prêcha radio Prêchi Prêcha radio
LIVE OFFLINE