Florian Philippot : Montebourg a laissé tomber le protectionnisme. (France Info)

Première économie de la zone euro, l’Allemagne est le pays qui verse le plus d’argent pour alimenter les prêts internationaux aux pays en difficulté. Actuellement, l’Allemagne est exposée à hauteur de 350 milliards d’euros via les prêts accordés aux quatre pays sous perfusion (Grèce, Irlande, Portugal, Espagne). Si tous les États en difficulté faisaient faillite, le pays perdrait l’équivalent de 12 % à 14 % de son produit intérieur brut (PIB).

L’ Allemagne est une puissance exportatrice sans équivalent en zone euro. Problème, 40 % de ses ventes industrielles à l’étranger sont à destination de la zone euro.

Aujourd’hui l’agence de notation Moody’s menace de dégrader l’Allemagne et son triple « A ». À force de vouloir sauver l’euro et les banques, à grands coups de renflouements inutiles, on va finir par tirer l’Allemagne au fond du gouffre dans lequel nous nous dirigeons….

Florian Philippot, vice-président du Front National, était l’invité de la matinale de France Info. Il insiste sur la nécessité d’instaurer des règles protectionnistes et en finir avec la monnaie unique….

En ce qui concerne le plan de soutien à la filière automobile, Florian Philippot suggère que l’État achète des parts du groupe PSA, « qui ne vaut plus que 2,5 milliards d’euros ». Florian Philippot est également interrogé sur le discours de François Hollande lors des commémorations du 70e anniversaire de la rafle du Vel d’Hiv.

À écouter: