Politique

François, élève ingénieur, meurt après une bagarre tué pour une histoire de cigarette ?

Un jeune homme qui n’aura pas eu les honneurs de la presse. Il est vrai qu’on ne pas instrumentaliser politiquement sa mort. Il n’était pas militant de gauche, et son agresseur n’était pas un méchant d’extrêêêêêmmme drouaaate . De type nord africain, son assaillant était peut-être le résident dépressif d’un quartier difficile et victime de la société qui le stigmatise. Faut donc essayer de comprendre son geste, et surtout ne pas faire d’amalgame. C’est bête pour François Noguier comme pour tous ceux qui ont dû subir le même sort…. eux aussi auraient bien voulu qu’il y ai un rassemblement à leur mémoire avec des caméras partout et des politiques émus qui condamnent sur un ton martial ce genre de crime odieux…

– – – – – – – – – –

2870721_6b3fc4a4-ce2a-11e2-89dd-001517810e22_545x341

Après s’être livré à la police, un Fagniérot a reconnu avoir porté le coup de poing qui a provoqué la chute mortelle de François Noguier, […]

L’autopsie pratiquée hier matin à l’institut médico-légal de Reims fait d’ailleurs état d’une extrême violence.

Un coup si dur porté à la mâchoire que le jeune homme de 22 ans en est tombé de tout son long

[…] Les raisons qui ont conduit à l’altercation tragique n’ont pas encore été clairement établies, mais il pourrait s’agir désormais d’une histoire de cigarette entre les deux hommes dont rien n’indique par ailleurs qu’ils se connaissaient avant les faits.

[…] L’auteur, de type nord-africain, a quant à lui pris la fuite après les faits, tandis que les amis de la victime s’affairaient autour d’elle.


L’Union