Laïcité,  Politique

Israël : La liaison du fils de Netanyahou avec une non-juive fait scandale

Vous aurez compris que le métissage c’est bien en France et essentiellement pour ceux qui ne sont ni juifs ni musulmans. L’endogamie est une sorte de racisme… alors il faudrait que nos amis fanatiques des papillotes et des falafels (CRIF, Licra…), pensent quelques fois à faire leur autocritique… et à partir de là on commencera à les prendre au sérieux.

——-

La dernière idylle du fils de « Bibi » est en passe de devenir une affaire d’Etat. Depuis quelques mois, le fils du Premier ministre israélien, Yair Netanyahou, 23 ans, file le parfait amour avec une belle Norvégienne de deux ans son aînée, rencontrée sur les bancs de l’université IDC Herzliya, au nord de Tel-Aviv. Mais Sandra Leikanger, étudiante en communication visuelle, n’est pas de confession juive : un scandale aux yeux des élus les plus conservateurs et orthodoxes de l’Etat hébreu.

netanyahou_9407_north_640x440

« C’est un grave problème, a déclaré le député Nissim Ze’ev, cité par le Jerusalem Post. En tant que Premier ministre d’Israël et du peuple juif, il (NDLR : Benyamin Netanyahou) doit incarner la responsabilité nationale à travers les valeurs qu’il promeut au sein même de son propre foyer. Je suis certain que cela lui fait de la peine. Tout Juif désirant préserver ses origines souhaite que son fils épouse une Juive. »

A l’intérieur du Likoud aussi, les critiques fusent. « Tout ce que j’ai à dire, c’est que c’est très malheureux », a réagi le député Moshe Feiglin. D’autres ont tenu des propos bien plus radicaux. Comme Leava, une organisation défendant le principe de la non-assimilation, c’est à dire qui s’oppose à l’union des Juifs avec des non Juifs – particulièrement avec des Arabes. Benamin Netanyahou « est fier de lui (NDLR : de son fils Yair) et légitimise l’assimilation et la destruction du peuple juif», a écrit Leava ce dimanche sur son compte Facebook.

Prêchi Prêcha radio Prêchi Prêcha radio
LIVE OFFLINE