Politique

Israel/Gaza : François Hollande prend-il ses ordres à Tel Aviv ?

Lu sur le site du journal Le Monde

(…) Les zigzags de la communication élyséenne sur ce sujet en témoignent. Mercredi 9 juillet au soir, à la suite d’un entretien téléphonique avec M. Nétanyahou, François Hollande avait jugé qu’« il appartient au gouvernement israélien de prendre toutes les mesures pour protéger sa population ». Ce communiqué, diffusé quelques heures avant qu’un raid israélien ne tue 9 Palestiniens attablés dans un café de Gaza, devant la demi-finale Argentine-Pays-Bas de la Coupe du monde de football, a été vivement critiqué à gauche, où il a été perçu comme un chèque en blanc accordé à Israël.

Selon des informations du Monde, le texte a été élaboré après des démarches insistantes du cabinet de M. Nétanyahou. Celui-ci aurait été exaspéré par le fait que quelques heures plus tôt, à la sortie du conseil des ministres, Stéphane Le Foll, le porte-parole du gouvernement, ait dénoncé d’une même voix les tirs de roquettes du Hamas et les bombardements israéliens.

Prêchi Prêcha radio Prêchi Prêcha radio
LIVE OFFLINE