Politique

La trahison de Valls : Hollande et Gayet se voyaient dans un appartement loué à un proche de la mafia corse

Sous la menaces Closer a retiré l’article de son site….. la liberté se porte bien en France….

———-

Les intimes de Valérie Trierweiler mettent en cause le ministre de l’Intérieur : pouvait-il ignorer que l’appartement de Julie Gayet était prêté par un proche du gang de la Brise de mer ?

hollande-gayet-trierweiler-valls-2337203-jpg_2012708-560x243

 

(…) Comment la police ne pouvait-elle pas être au courant que le président se rendait rue du Cirque dans un appartement prêté à Julie Gayet depuis six mois par une comédienne qui y vivait jusque-là avec Michel Ferracci, ancien du cercle Wagram, réputé proche du gang de la Brise de mer et condamné à dix-huit mois de prison avec sursis ? (…)

« Comment je sors sans qu’on me voie ? » s’interrogeait François Hollande devant ses collaborateurs alors qu’il venait juste d’être élu président, en mai 2012, rapporte Cécile Amar, journaliste au JDD, dans Jusqu’ici tout va mal. (…)

Lorsque Closer a publié fin juillet 2013 un reportage sur les vacances grecques de Valérie Trierweiler attendant en vain que François Hollande la rejoigne, son ami Christian Gravel s’était fendu d’un coup de téléphone assassin à Laurence Pieau, la directrice de la rédaction du magazine people. Alerté dès lundi qu’un sujet sur le président de la République pouvait paraître en fin de semaine dans Closer, Gravel ne s’est pas manifesté ni auprès de la rédaction ni auprès de la direction du groupe Mondadori, propriétaire de Closer.

Ceux qui voient dans ces manœuvres la main invisible de Manuel Valls pourront utilement se rapporter à l’ouvrage de Cécile Amar : « Il me regarde tel que je suis, il sait que je suis loyal mais il sait que je suis ambitieux… » y affirme Manuel Valls à propos du regard que porte sur lui François Hollande.

Suite et source : Le Point

Prêchi Prêcha radio Prêchi Prêcha radio
LIVE OFFLINE