L’afghan qui a poignardé à mort une personne et blessé neuf épargne un homme qui lui dit « inchallah »