Politique,  vidéo

L’armée malienne affiche son désœuvrement (vidéo)

À une soixantaine de kilomètres de Diabali, une ville dont les groupes islamistes se sont emparés, la petite bourgade de Niono, 15 000 habitants, est le dernier rempart avant la ligne de front. Civils fuyant les violents combats et soldats de l’armée malienne y trouvent un toit, des vivres, des soins et, pour les militaires, des munitions. Mais face aux djihadistes, aguerris et suréquipés, l’armée malienne affiche son désœuvrement.