Économie, Écologie...,  vidéo

Le déficit de la France va déraper à 3,7 % en 2015, selon Bruxelles

Mais dis moi François où sont passés tes bobards de « Moi président » que tu débitais pendant la présidentielle ?. Comment vas-tu faire pour respecter les critères sur les deficits publics édictés par Bruxelles et mener la politique généreuse de création d’emploi, de reprise de la croissance, et de mise au pas de la finance que tu avais promis.

Les français devraient se poser une question quand on leur parle de démocratie représentative : si les élus ne respectent pas le programme ni les engagements sur lesquels ils ont été élus, sont-ils encore représentatifs des gens qui ont cru en eux?

– – – – – – – – –

La Commission européenne s’attend à ce que la France rate son objectif, malgré une estimation de croissance conforme à celle du gouvernement.

Sur le front des finances publiques, la France n’arrive toujours pas à être bonne élève. Ce matin, la Commission européenne a rendu un verdict assez sévère sur la trajectoire de finances publiques que lui avait fait parvenir Paris en septembre dernier: alors que le gouvernement français prévoit dans son scénario un déficit public (État, Sécurité sociale, collectivités locales) de 4,1 % cette année, puis 3,6 % en 2014 et 2,9 % en 2015, Bruxelles annonce 3,8 % en 2014 et… 3,7 % en 2015! La Commission européenne raisonnant «à politique constante», elle prévient donc que, si la France ne met pas en œuvre de nouvelles réformes structurelles ou ne décide de nouvelles économies, elle n’a aucune chance de respecter son objectif de repasser sous la barre de 3 % à cette échéance comme le ministre de l’Économie, Pierre Moscovici, s’y est engagé auprès du commissaire européen aux Affaires économiques, Olli Rehn.