Économie, Écologie...,  Média-mensonge et propagande,  Politique

Le gouvernement français fait tout pour empêcher que la note AAA soit abaissée avant la présidentielle de 2012.

Le chroniqueur nicolas Doze avouait il y a peu : Notre pays ne mérite déjà plus son triple « AAA… mais il y a un accord aujourd’hui entre le gouvernement et les agences de notation
.
Dernièrement, nous notions que la situation de la banque Dexia allait certainement nous entrainer vers une dégradation accélérée de notre note.

Et aujourd’hui c’est le ministre des Finances belge, Didier Reynders qui vient confirmer notre intuition. Dans un entretien accordé au journal belge L’Echo, déclare que le gouvernement français fait tout pour empêcher que la note AAA soit abaissée avant la présidentielle de 2012.

« Ils ont eu beaucoup de résistants durant la Deuxième guerre, mais dans le dossier Dexia, ils ont collaboré, même si les intérêts n’étaient pas toujours identiques. J’étais prêt à maintenir la clé de répartition des garanties de 2008, 60 % pour la Belgique. Eux craignaient de mettre leur rating en danger s’ils assumaient trop de garanties. Ils veulent absolument éviter une révision de leur rating en pleine campagne présidentielle. Pour nous, la priorité était de sécuriser Dexia Banque Belgique, et de ne pas la payer trop cher, pour rester en dessous des 3 % de déficit. »

L’affaire est entendue: que ce soit avant ou après la présidentielle, la note de la France sera abaissée… et le nouveau président devra affronter une situation bien pire que celle qui nous ai présenté par l’UMPS et nos média complices.

N’oublions jamais: la banqueroute de la France, nous la devons à 40 ans de politique européiste et mondialiste menée par le PS et l’UMP.

Prêchi Prêcha radio Prêchi Prêcha radio
LIVE OFFLINE