Politique

«Le mur des cons» du Syndicat de la magistrature (vidéo)

Dans un communiqué, le syndicat de police Synergie Officier indique que le général Philippe Schmitt, père d’Anne-Lorraine Schmitt, sauvagement assassinée en 2007 dans le RER D, figure également sur ce « mur des cons » !
Valeurs Actuelles

La raison de sa présence sur ce mur est sans doute à chercher dans sa critique du laxisme judiciaire face aux récidivistes dangereux :

Avec une grande retenue, Philippe Schmitt a raconté ce jour terrible où, informé le premier du drame, il s’est demandé comment il allait annoncer la disparition d’Anne-Lorraine à sa famille. En marge du procès, cet ancien militaire s’est longuement exprimé pour réclamer la plus forte peine contre l’accusé. À l’audience, il parle de cette «violente colère» qui l’envahit toujours. «Ce monstre a été remis en liberté » dénonce-t-il, en évoquant «l’irresponsabilité criminelle » de la justice. Le Figaro

– – – – – – – – –

Selon un site d’informations, le syndicat de la magistrature aurait dans ses locaux un gigantesque panneau, surnommé «Mur des Cons», où se trouveraient les portraits d’hommes politiques, d’intellectuels et de journalistes voués aux gémonies par cette organisation syndicale.

Cette liste, qui nous rappelle des heures sombres, est une honte et une atteinte au principe d’indépendance de la justice.

Les juges affiliés à ce syndicat peuvent-ils encore juger des femmes, hommes ou organisations politiques en toute indépendance alors qu’au sein même de leur organisation, existe une telle infamie ?

Le Front National appelle à l’indépendance réelle de la magistrature et envisage toutes les voies de Droit pour faire condamner cette ignominie.

Front National

– – – – – – – – –

addendum:

« Mur des cons » : Robert Ménard porte plainte

Ils figurent tous les deux sur « le mur des cons » du Syndicat de la magistrature (SM): Patrice Ribeiro, secrétaire général du syndicat de police Synergie-Officiers, et Robert Ménard, ex-président de Reporters sans frontières, ont annoncé mercredi leur intention de porter plainte pour « injures ».

Europe 1

– – – – – – – – – – – –

Le syndicat de la magistrature est l’un des syndicats les plus fort de France. Il a été crée en 68 par des trotskistes, pour faire rendre gorge aux bourgeois. Avec l’aide de la gauche ses membres occupent des places importantes dans les rouages de la justice de ce pays. Le site Atlantico a mis en ligne mardi soir une vidéo «tournée en cachette» de ce qu’il appelle le «Mur des cons» du Syndicat de la magistrature. Autrement dit, les personnages – hommes politiques (majoritairement de droite), intellectuels, et journalistes – honnis des magistrats.

Sur un gigantesque panneau surplombé d’une affichette sur laquelle est écrit «Mur des Cons», on retrouve donc entre autres les portraits de Nicolas Sarkozy, Eric Woerth, Edouard Balladur, Nadine Morano, François Baroin, Luc Chatel, Michèle Alliot-Marie, Luc Ferry, Eric Besson, Christian Jacob, ou encore Patrick Balkany.

Selon Atlantico, «certains sont marqués d’un signe supplémentaire «d’infamie»: un autocollant du Front national. Le portrait de l’ancien ministre de l’Intérieur Brice Hortefeux est souligné d’une mention particulièrement injurieuse: “L’homme de Vichy”».

On retrouve également des intellectuels comme Jacques Attali, Alain Minc, Guy Sorman ou des journalistes et personnalités de presse comme Eric Zemmour, Etienne Mougeotte, Patrick Le Lay, Yves Thréard, Béatrice Schoenberg ou encore David Pujadas.

Atlantico estime en conclusion que «ce mur de la honte constitue une faute grave qui autorise à s’interroger sur les messages – voire les consignes – que le Syndicat de la magistrature est susceptible de faire passer à ses adhérents.»


– Marine Le Pen souhaite dépolitisé la magistrature !

L’histoire des juges rouges (vidéo)

One comment on “«Le mur des cons» du Syndicat de la magistrature (vidéo)

  1. Chariaphobe on said:

    La honte !!!! Sur ce mur on trouve aussi la photo du père d’une victime de Guy Georges , violée et assassinée…

    Atlantico 24 avril 2013
    « Mur des cons » du Syndicat de la magistrature : et ils y épinglent même des victimes
    http://www.atlantico.fr/decryptage/mur-cons-syndicat-magistrature-et-epinglent-meme-victimes-xavier-bebin-706940.html