Économie, Écologie...

Les artisans du bâtiment, en colère, vont manifester le 18 janvier

La manifestation contre la mariage homosexuel avait été précédée par une mobilisation des taxis. Fait exeptionnel, ce sont les artisans du bâtiment qui s’apprêtent à manifester le 18 janvier. La situation dans ce secteur est dramatique; confrontés au dumping, à l’immigration et à la crise, les représentants de la CAPEB ne cachent plus leur exaspération face à l’amateurisme et l’incompétence du gouvernement. Son président Patrick Liébus pousse un gros coup de gueule :

Rien ne va plus,  les carnets de commandes sont vides,  les chantiers se raréfient,  les trésoreries sont à leur niveau le plus bas, les banques rechignent à nous prêter de l’argent. Et, comme si ça ne suffisait pas : 202 000 artisans – travailleurs indépendants – sont exclus du Crédit d’impôt compétitivité emploi, – les récentes mesures budgétaires pour 2013 alourdissent nos charges  et  après une première hausse de la TVA à 7 %, on nous promet une nouvelle hausse à 10 %… ». source

Face à des demandes restées sans réponse,  les artisans du bâtiment a donc décidé d’organiser une journée d’action nationale le vendredi 18 janvier 2013 avec la volonté de :

–     dénoncer toutes les injustices dont le secteur fait l’objet depuis des mois et les mesures décidées qui lui sont défavorables.

–      de souligner l’urgence de la situation (conjoncture en dégringolade, trésoreries exsangues, clients frileux, perspectives sombres, etc)

–      d’exiger une TVA à 5 % pour les travaux d’entretien amélioration de tous les logements

–      de demander une vraie visibilité pour les entreprises : quelle politique du logement ? quels moyens pour conduire la politique énergétique ? et pour assurer l’accessibilité des bâtiments à tous

–      d’exiger des mesures immédiates du Gouvernement : suppression du régime des auto-entrepreneurs dans le bâtiment, application des règles et lois existantes par tous (travailleurs détachés et entreprises « lowcost »), contrôle effectif du travail au noir, etc

Source : CAPEB