Fil Info

Les Français inégaux devant la baisse de la qualité du sperme

Quasiment aucune région française n’y échappe : la qualité du sperme décline. Une forte baisse de la concentration de spermatozoïdes – de près d’un tiers sur une période de seize ans – avait déjà été constatée au niveau national. Le phénomène a cette fois été analysé au niveau régional par une équipe réunissant des chercheurs de l’Institut de veille sanitaire (InVS) et de l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), chargés de la base de données « Fivnat ».

Mise en ligne lundi 24 février sur le site de la revue Reproduction, leur étude met en évidence que la tendance n’épargne aucune région, mais souligne des disparités. L’Aquitaine et Midi-Pyrénées présentent un déclin plus marqué que la moyenne.

Pour les auteurs, ces résultats renforcent l’hypothèse d’un effet d’une exposition environnementale à des perturbateurs endocriniens. Ces deux régions ont en effet une forte vocation agricole et la population y est particulièrement exposée aux pesticides.

En décembre 2012, le docteur Joëlle Le Moal de l’InVS et ses collègues avaient publié dans Human Reproduction les résultats d’une étude de grande ampleur portant sur 26 000 hommes. Ils faisaient partie de couples ayant participé à un programme d’assistance médicale à la procréation (AMP) dans les 126 principaux centres de France métropolitaine, entre le 1er janvier 1989 et le 31 décembre 2005.

lire la suite

Prêchi Prêcha radio Prêchi Prêcha radio
LIVE OFFLINE