Politique,  vidéo

L’eurodéputé vert Cohn-Bendit est-il une nouvelle fois rattrapé par son passé ?

En Allemagne, le libéral‑libertaire Daniel Cohn‑Bendit devait recevoir un prix de la Fondation Theodore Heuss, pour couronner « son combat pour la démocratie et les droits fondamentaux ». Problème : le président de la Cour constitutionnelle fédérale allemande a refusé de remettre le prix et de prononcer un discours.

La raison de ce refus ? D’après son service de presse, « le président ne pouvait associer la Cour de Karlsruhe avec des écrits parlant de la sexualité entre les adultes et les enfants. » Sans doute faisait‑il référence au livre Le grand bazar écrit par Cohn‑Bendit en 1975. Le soixante‑huitard y affirmait : « Il m’était arrivé plusieurs fois que certains gosses ouvrent ma braguette et commencent à me chatouiller. S’ils insistaient, je les caressais ». Peut‑être, pour le haut magistrat allemand, ces faits juridiquement prescrits sont‑ils moralement imprescriptibles ?

source

One comment on “L’eurodéputé vert Cohn-Bendit est-il une nouvelle fois rattrapé par son passé ?

  1. Aliénor on said:

    Il n’a absolument pas changé!! il coupe toujours la parole aux gens, il brasse du vent…