Politique

L’ex-comptable de Bygmalion évoque les « fausses factures » commandées par l’UMP

L’UMP aurait expressément demandé à l’agence de communication de facturer 35 conventions fictives à un certain montant afin d’éviter le dépassement du plafond autorisé pour les frais de campagne de Nicolas Sarkozy.

Les langues se délient. L’ex-comptable de l’agence de communication Bygmalion, dont il s’est fait licencier le 26 mai, assure avoir truqué les comptes de sa société à la demande expresse de l’UMP, afin d’éviter au parti les dépassements de frais de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2012. C’est en tout cas ce qu’il aurait assuré aux enquêteurs qui l’interrogeaient le 10 juin selon le journal Le Monde.

Event et Cie, filiale de Bygmalion, et notamment Mathieu Fay, étaient à l’époque chargés de gérer les factures du parti, rappelle le quotidien.

« Il nous a été demandé par l’UMP de facturer 35 conventions »….

Et pour cause: Le montant total de la facturation des meetings atteignait « 18.861.620,28 euros », d’après Mathieu Fay. « Or nous ne devions pas dépasser, en ce qui concerne la facturation officielle des meetings, 3.346.423 euros« , explique l’ex-employé de Bygmalion….

La Tribune

Prêchi Prêcha radio Prêchi Prêcha radio
LIVE OFFLINE