Non classé

Lyon : Marché du ramadan jets de pierre, gestes d’égorgement… contre la police

LyonMag

« Plusieurs dizaines de personnes ont commencé à menacer les policiers, notamment en mimant des gestes d’égorgement. Jets de projectiles, usage du gaz lacrymogène et de flashball ont suivi l’intervention des forces de l’ordre. Les policiers ont été légèrement blessés ; aucune interpellation n’a pour l’instant eu lieu. »

Communiqué du syndicat Alliance Police suite à la plainte contre ces derniers de Zorah Ait-Maten, adjointe PS de Gérard Collomb à la Ville de Lyon.

 

 

Dans un communiqué le syndicat annonce « soutenir l’ensemble des fonctionnaires qui sont intervenus place Bahadourian ».
« Remontons à la genèse de cet incident, poursuit Alliance dans son communiqué. Une banale mission de police (stationnements anarchiques) qui tourne à l’ émeute lorsque les policiers tentent de faire cesser l’infraction. De même, si l’on se penche sur la vidéo amateur postée sur Lyonmag.com, on constate l’usage de moyens lacrymogènes devant le Commissariat de Lyon 3/6 arrondissements, et ce à près de 100 mètres de l’incident initial !
Est il acceptable que des policiers chargés de faire respecter la loi soient contraints de se retrancher dans leur propre Commissariat dans l’ attente de renforts ?
– Est il normal de ne pas avoir les moyens d’ interpeller des fauteurs de

troubles sur les lieux d’infractions, alors qu’ elles sont normalement constituées ?
– Que penser des réactions épidermiques de certain(e)s élu(e)s prenant systématiquement parti contre les forces de l’ ordre, alors qu’ ils ou elles sont garantes des valeurs républicaines ?
– Que se passera -t-il lorsque ces mêmes policiers devront faire respecter les horaires de fermeture du marché (19H00 ou 19h10) ? Comment seront-ils accueillis dans l’ exercice de leurs fonctions ? »

Prêchi Prêcha radio Prêchi Prêcha radio
LIVE OFFLINE