Non classé

Lyon : «Orange mécanique» dans le TGV, pas de prison pour les voyous

Quatre copains de la banlieue parisienne voyageant sans billet vers Montpellier ont semé samedi la zizanie dans toute une rame de TGV. Malheur à ceux qui dans le wagon ont émis quelques protestations. Sous l’effet du cannabis, de la toute-puissance mais aussi de l’alcool, les garçons de vingt ans déjà connus pour des incivilités ont vite réglé le problème à leur façon.

Baladeur arraché des oreilles d’un passager, termes orduriers adressés à une femme et même une gifle envoyée à une jeune fille. Quand les contrôleurs ont montré le bout de leurs casquettes ils ont été accueillis avec une bordée d’injures et de menaces. Face à une situation ne pouvant qu’empirer la décision initiale d’effectuer une exfiltration en gare de Nîmes a été abandonnée et c’est tout le TGV qui a été détourné sur Lyon.

L’interpellation par les agents de la PAF (Police aux frontières) ne s’est faite sans heurts et la garde à vue n’a pas été non plus un long fleuve tranquille. Avec au final des condamnations pour violence allant de 1 à 3 mois de prison sans maintien en détention donc aménageables.

Le Progrès