Politique

Marine Le Pen met Schengen à la corbeille

Marine le pen met shengen à la corbeille
La présidente du FN Marine Le Pen a symboliquement mis Schengen qu’elle honnit « à la corbeille », ce midi, lors d’une courte croisière sur la Moselle, près du village luxembourgeois où ont été signés les accords. « Devant vous, je mets le traité de Schengen au seul endroit qu’il mérite, à la corbeille », a proclamé Marine Le Pen sur la Moselle près de l’écluse du village d’Apach, à la frontière avec le village luxembourgeois de Schengen. Elle était accompagnée de son numéro deux et tête de liste dans la circonscription Est pour les élections européennes, Florian Philippot.Joignant le geste théâtral à la parole, Marine Le Pen s’est levée et a glissé un ouvrage sur lequel était écrit « Accords de Schengen » et en plus petit « Europe passoire » dans une corbeille bleue. « Je le remplace par un principe simple: la reprise de nos frontières nationales. La France doit pouvoir contrôler qui entre et qui sort, contrôler ses frontières et réduire drastiquement l’immigration si elle le souhaite », a estimé la dirigeante d’extrême droite. Les frontières, a-t-elle plaidé, sont un « filtre » qui « n’empêche nullement aux travailleurs frontaliers de travailler ».La députée européenne sortante, candidate à sa réélection dans la circonscription Nord-Ouest, avait embarqué avec environ 70 militants frontistes sur un bateau, le Roude Leiw (« lion rouge », en luxembourgeois) pour une croisière qui a duré environ deux heures. Le bateau n’a pas été jusqu’à Schengen : « Nous ne passerons pas l’écluse, parce que nous ne voulons pas risquer de rater le rendez-vous avec le président de la République », qu’elle doit rencontrer à 19h à l’Elysée dans le cadre des consultations sur la réforme territoriale.

D’après elle, la convention de Schengen « rime avec l’explosion de l’immigration clandestine, les trafics et le laissez-passer pour la criminalité internationale et la France est désormais la première destination des clandestins en Europe ». A neuf jours des élections européennes, la patronne du FN s’en est pris « aux nouvelles promesses fallacieuses du PS et de l’UMP ». Alors qu’on lui demandait quel était son adversaire pour ces élections, elle a ciblé ces deux partis : « Notre adversaire c’est l’UMPS. Maman UMP, Papa PS ont élevé un monstre qu’on appelle l’UE ».

Mais c’est aussi l’abstention: « Si tous ceux qui ont voté pour moi à la présidentielle, rien que ceux-là, se déplacent pour les européennes, nous serons largement en tête ». L’espace Schengen, qui compte 26 pays dont quatre non membres de l’UE, est un espace de libre circulation avec des frontières extérieures renforcées. La convention de Schengen, signée en 1990, est entrée en vigueur en 1995.

Prêchi Prêcha radio Prêchi Prêcha radio
LIVE OFFLINE