Fil Info

Marine Le Pen : «Sarkozy est totalement discrédité»

Au côté des 22 élus frontistes, la présidente du FN participe ce mardi à la première réunion du nouveau Parlement européen à Strasbourg. Le Figaro en a profité pour l’interroger sur la garde à vue de l’ancien président de la République.

LE FIGARO – Que dites vous de la garde à vue de Sarkozy?

Marine LE PEN – C’est la révélation de ce que tout le monde pressentait. Je suis avocate. Une garde à vue n’entraîne pas une présomption de culpabilité. Laissons la justice faire son travail…

Nicolas Sarkozy peut-il revenir dans la course à l’Élysée?

La vérité est que l’ancien président est désormais cerné par un nombre inouï d’affaires. Cette dernière n’est pas la plus grave. Nicolas Sarkozy est aujourd’hui totalement discrédité pour quelque course à la présidence que ce soit. Je connaissais une partie des casseroles qui tintinnabulent à ses fesses. Je n’ai jamais cru qu’il reviendrait.

Allez-vous en tirer profit, avec le Front national?

L’UMP est en déliquescence, c’est devenu une pétaudière épouvantable. Que peut-elle proposer? Le pire reproche c’est qu’il n’y a plus une seule idée dans ce parti. C’est le PS qui met en place son programme, qui vide l’UMP de sa substance. C’est une raison de plus pour ses électeurs et ses adhérents de nous rejoindre et de mener le vrai combat patriotique au côté du Front national.

Prêchi Prêcha radio Prêchi Prêcha radio
LIVE OFFLINE