Maxime G, manifestant LMPT, condamné à 18 mois de prison dont 6 ferme (màj interview TVL)

Rappel : Les antifas qui ont saccagé la ville de Nantes n’ont toujours pas été inquiété par la justice….
et à Trappes, le mari de la femme intégralement voilée a été condamné à peine à 3 mois de prison avec sursis
le syndicat de la magistrature allié de la gauche et de l’extrême gauche semble plus laxiste avec les staliniens et les islamistes qu’avec les manifestants de droite.

——-

La cour d’appel de Lyon a condamné ce matin un jeune militant lyonnais de la Manif pour Tous du nom de Maxime G. à une peine de 18 mois de prison, dont 6 ferme, 10 000 euros de frais et trois ans d’interdiction de manifestation et de stade.

En première instance, le parquet — aux ordres de la Chancellerie — avait fait appel d’une condamnation jugée trop clémente. Les motifs de la condamnation, comme d’usage devant la justice du régime, manquent à la fois en fait et en droit. Maxime a été condamné pour rébellion et blessure sur agent des forces de l’ordre. Ledit agent, à la suite des faits incriminés, avait bénéficié d’une ITT d’exactement  zéro jour.