“Mon fils m’a demandé si le prénom de Pierre existait vraiment ou si ce n’était que dans les livres” : elle déplore devant Macron le manque de “mixité” de son quartier