Laïcité

Mosquée : bras de fer autour d’un terrain

La communauté sénégalaise s’est réunie hier pour discuter de la polémique qui enfle au sujet d’un terrain municipal en vente. Une parcelle de 1 000 m2 qu’elle convoite, tout comme la mosquée.

D’un côté, la mosquée. De l’autre, Alassane Diallo, président de l’Assocec (Association socio-éducative et culturelle du Bassin creillois). Hier, il avait réuni ses troupes dans une salle municipale du Plateau : près de 200 personnes, majoritairement issues de la communauté sénégalaise. Sur la table, le sujet était brûlant.

Au cœur de cet imbroglio immobilier, une question se pose avec insistance : que deviendra le terrain s’il est vendu à l’association sénégalaise?

Pour la mosquée de Creil, la réponse est claire : une autre mosquée va sortir de terre. En face, Alassane Diallo s’acharne à démentir. « Nous voulons installer un centre socio-éducatif culturel. » Il insiste : « Je défie quiconque de dire qu’Alassane Diallo a envie d’une deuxième mosquée sur le Plateau. »

Mais dans l’esprit des uns et des autres, les doutes se sont insinués.

« Ici, il y a une attente des musulmans d’origine sénégalaise d’avoir un lieu pour pratiquer leur religion à leur manière, selon leurs traditions », souligne un habitant. Deux mosquées face à face sur le Plateau : l’hypothèse déplaît fortement aux fidèles. « Dans notre religion, les croyants doivent prier ensemble, dans un même lieu, quelle que soit leur origine », souligne un pratiquant.

Et puis la mosquée a besoin de ce terrain pour construire un parking. Avec presque 1000 personnes qui viennent prier le vendredi, le manque de places autour de la mosquée devient un autre sujet sensible. « Les fidèles se garent sur le parking de l’hôpital ou dans la rue », explique l’imam. Ce qui pèse de plus en plus sur le voisinage.

lire la suite

One comment on “Mosquée : bras de fer autour d’un terrain

  1. De France Alienor on said:

    qu’ils aillent construire des mosquées chez eux!!!!