Économie, Écologie...

Nos banques sont désormais « européennes » . Merci les socialos !

Amis socialistes, François Hollande vient une nouvelle fois de vous planter un couteau dans le dos. Après vous avoir fait rêver avec une hypothétique séparation des banques de dépôts et des banques d’affaires, il vient de donner les clés de vos épargnes à la banques centrale européenne. Les fédéralistes sont aux anges, les europeïstes les plus totalitaires sabrent le champagne, les journalistes de la caste et autres propagandistes ne cachent plus leur joie (même si on en trouve encore qui pense que ça ne va pas assez vite et assez loin)… l’europe fédérale avance et c’est les peuples qui vont trinquer !

Regardez bien cette image, elle vous vous renseigne sur le totalitarisme des crétins. La prochaine fois, avant de voter... pensez à ce sourire.
Le sourire de la soumission et de la veulerie.

Les ministres des Finances de l’Union européenne ont trouvé un accord cette nuit pour mettre en place une supervision unique de leurs banques.(…)
Comment ça marche. La Banque centrale européenne (BCE) supervisera directement les plus grandes (celles dont les actifs sont supérieurs à 30 milliards d’euros ou représentent plus de 20% du PIB du pays). Soit 200 banques. Les autres établissements resteront surveillés par les autorités nationales mais la BCE aura la possibilité d’intervenir dès qu’elle l’estime nécessaire. Le mécanisme sera opérationnel le 1er mars 2014 mais la BCE pourra auparavant intervenir pour recapitaliser une banque dès qu’elle le juge nécessaire.

Source : Europe 1

Nous y sommes ! Après le budget des États, c’est au tours des banques. Personne n’a voté. C’est le fédéralisme européen que l’on nous impose. À sa tête : des superstructures non élues dont les intérêts sont loin d’être ceux des peuples. En donnant à la banque centrale le pouvoir de superviser les plus grosses banques d’Europe, les chefs d’États européens nous vendent à ceux qui vont finir par nous dépecer. Dorénavant tout se passera entre banquiers et banquiers centraux. Plus personne pour parasiter leur petite mafia. Forte de son magistère, la BCE pourra pousser à la faillite les établissements bancaires qu’elle estime néfastes. Dans quelques années il ne restera plus que quelques énormes banques qui, au service de la BCE, « dicterons » les politiques économiques que devrons mener les États européens.
L’union bancaire c’est l’europe des banquiers qui s’institutionnalise. Une pieuvre avec une banque centrale européenne qui possède 209 milliard d’actifs toxiques.
Il y a 2 ans, jour pour jour, les contribuables de la zone euro ont été obligés de la recapitaliser en urgence à hauteur de 5 milliards d’euros, ce qui correspond à la moitié de son capital, 10,76 milliards d’euros.

C’est donc une Bad Bank, qui va superviser les plus grosses banques d’europe, c’est à dire celles qui possèdent… votre épargne !

Bravo les socialopes !