Économie, Écologie...,  vidéo

Olivier Delamarche : « Les états feront défaut, quelle que soit la forme que ça prend

Il n’y a pas de quoi se réjouir de la fin du shutdown, on a repoussé de quelques semaines les discussions. Si on a mis un plafond de la dette, c’était pour ne pas le percer tous les ans. Au Japon, On a une illusion de croissance au Japon mais en face il y a toujours autant de dette.