Politique

Orange: une femme qui a dû retirer son foulard pour voter dépose plainte

La citoyenneté consiste à se débarrasser de ses « appartenances » intimes (origines, religion, langue…).On ne peut pas être un citoyen ou une citoyenne en arborant un signe religieux et communautaire.

Si ce n’est pas assez clair, il y a suffisamment de pays musulmans pour que cette chienlit y trouve son bonheur.

En bref: dégage salope!.


Le président d’un bureau de vote, par ailleurs adjoint à la sécurité de la municipalité, a contraint une électrice à retirer son voile pour voter. Elle a déposé plainte.

Est-il possible de voter avec un voile sur la tête? L’adjoint à la sécurité de la ville d’Orange –tenue par l’extrême droite depuis 1995-, qui présidait le bureau de vote numéro 7, a affirmé à une électrice que ce n’était pas possible, prétextant qu’elle ne correspondait pas à la photo sur sa carte d’identité, rapporte ce mercredi France Bleu Vaucluse.

« Le monsieur me regardait avec un air bizarre. Il m’a dit ‘Madame, vous enlevez votre voile, c’est la loi, sinon vous ne votez pas! J’ai un foulard, même pas le voile… avec une chemise, un jean des baskets, a raconté Naïma El Omar à la radio. J’ai été choquée, j’ai enlevé mon foulard devant tout le monde. Quand je suis partie, j’ai pleuré. » 

Sauf que la loi n’interdit pas les signes religieux dans les bureaux de vote, mais ce qui dissimule le visage. « Un voile encadrant le visage n’empêche pas le contrôle de l’identité de l’électeur », rappelle lacirculaire du Conseil constitutionnel de janvier sur le déroulement des opérations électorales. Une électrice peut donc tout à fait se présenter avec la chevelure couverture d’une foulard. Selon France Bleu, Naïma El Omar a déposé plainte mardi.

Source

Prêchi Prêcha radio Prêchi Prêcha radio
LIVE OFFLINE