Fil Info,  Politique

Paul-Marie Coûteaux évoque des «camps» pour les Roms, la presse tente de polémiquer

Sur son blog de campagne, le candidat Rassemblement Bleu Marine se répand sur la présence de Roms dans le VIe arrondissement de Paris, et se demande ce que peut faire le ministre de l’Intérieur, «à part concentrer ces populations étrangères dans des camps».

Qu’a vraiment voulu dire Paul-Marie Coûteaux, tête de liste FN-Rassemblement Bleu Marine dans le VIe arrondissement de Paris en évoquant dans son blog de campagne la «concentration» de Roms dans des «camps» ? Repérée par l’Agence France Presse, la petite phrase datée du 25 février a rapidement été démentie par l’intéressé qui plaide l’incompréhension de ses écrits.

Sur son blog, le candidat Rassemblement Bleu Marine évoque à de nombreuses reprises la présence de Roms dans son arrondissement. Il qualifie leur présence «d’invasion», de «lèpre» qui porte atteinte à «l’ordre esthétique» de ce quartier huppé de Paris. «Du fait que des familles entières s’installent au milieu de nos rues avec leurs bouts de lits rouillés, leurs matelas, leurs cabas, de cette saleté et des épidémies qu’elle ne manquera pas de provoquer (…), nul ne se sent responsable.» Cette situation «témoigne jusqu’à la caricature de l’irresponsabilité générale, et corrélativement de l’abandon complet de la dignité nationale», écrit-il.

«Mais que peut faire M. le ministre de l’Intérieur – à part concentrer ces populations étrangères dans des camps, où la vie serait sans doute si peu conforme à ce qu’elles escomptaient du voyage qu’elles préféreraient déguerpir d’un territoire aussi inhospitalier ?», poursuit-il. […]

Le Figaro

Prêchi Prêcha radio Prêchi Prêcha radio
LIVE OFFLINE