Non classé

Pays-Bas : Un référendum contre l’Europe ? (maj: le non l’emporte)

Référendum aux Pays-Bas : la victoire du « non », nouveau signe de défiance contre l’Europe

Personne ne s’y est trompé à Bruxelles et à La Haye : peu importe que le quorum requis (30 %) pour que le scrutin soit valide n’ait été atteint que de justesse, peu importe que le vote lui-même ne soit que consultatif et que la participation ne soit que de 32 % selon les dernières estimations : l’écrasante victoire du « non » (61,1 %, selon des sondages à la sortie des bureaux de vote) au référendum néerlandais sur l’accord d’association entre l’Union européenne (UE) et l’Ukraine, mercredi 6 avril, est une mauvaise nouvelle de plus pour l’Europe.

Il s’agit d’un test, franchement négatif, à moins de cent jours maintenant du référendum sur le « Brexit », la sortie du Royaume-Uni de l’UE, dont l’issuetétanise tous les pro-Européens depuis des mois.

Ce vote néerlandais risque aussi de fragiliser la politique extérieure de l’Union vis-à-vis de la Russie, opposée à l’accord entre Kiev et Bruxelles, beaucoup de commentateurs le lisant comme une victoire symbolique pour Vladimir Poutine.

  • Pourquoi les Néerlandais votaient-ils ?

Lire la suite sur Le Monde


Si l’on parle beaucoup du référendum du 23 juin prochain en Grande-Bretagne, celui qui se joue, ce mercredi aux Pays-Bas, beaucoup plus discret, est pourtant très symbolique aussi et périlleux pour l’Europe.