Non classé

Marine Le Pen veut un débat face à Macron, mais pas sur «BFMacron»

Les médias sont dans le viseur du Front national, BFM plus encore que les autres. Dernière preuve en date : le refus de Marine Le Pen de tenir un débat avec Emmanuel Macron sur la chaîne. Selon le Journal du dimanche, Jean-Jacques Bourdin, présentateur vedette de la chaîne, aurait soumis l’idée d’un face-à-face d’une heure entre les deux candidats. Il aurait reçu une fin de non-recevoir de la part de Marine Le Pen, qui mettrait en cause l’objectivité de BFM TV.

BFMTV, la chaîne de Patrick Drahi

Contactée par Le Lab/Europe 1, la présidente du FN a indiqué qu’elle accepterait cette proposition si elle provenait d’une autre chaîne que   « BFMacron ». Ce n’est pas la première fois que Marine Le Pen met en cause la bienveillance de la chaîne envers le leader d’En Marche ! « Mettons les pieds dans le plat: tant au plan quantitatif que qualitatif, les médias offrent un énorme avantage à la candidature d’Emmanuel Macron », avait-elle déjà estimé le mois dernier sur son site de campagne marine2017.fr.

Pour étayer ses propos, la présidente du FN avait cité à l’appui les chiffres de l’hebdomadaire Marianne, qui démontraient qu’entre le 17 novembre et le 18 février, BFM TV avait relayé autant de temps de parole d’Emmanuel Macron en meeting que pour François Fillon, Jean-Luc Mélenchon, Benoît Hamon et Marine Le Pen réunis. Pour elle, cette situation s’explique par les liens que l’ancien ministre de l’Economie de François Hollande entretient avec Patrick Drahi, propriétaire de BFMTV.