Économie, Écologie...

Plongeon spectaculaire de l’économie américaine au premier trimestre

Ce n’est plus un accident de parcours, c’est un véritable coup d’arrêt qu’a subi l’économie américaine au premier trimestre. Le produit intérieur brut (PIB) américain a reculé de 2,9% sur les trois premiers mois de l’année, indique la troisième (et dernière) estimation du département du commerce publiée mercredi 25 juin.

Ce chiffre est spectaculaire à plusieurs égards. D’abord les Etats-Unis n’avaient plus enregistré un tel chiffre depuis le premier trimestre 2009, au début de la crise financière.

Ensuite l’écart entre la deuxième et la troisième estimation est généralement limité. Il est cette fois ci gigantesque : en mai le département du commerce tablait sur un recul de seulement 1%. Une telle différence n’avait jamais été enregistrée depuis 1976 !

Enfin le contraste avec le quatrième trimestre de 2013 est saisissant : le PIB avait progressé de 2,6%, soit 5,5 points de plus que les trois premiers mois de 2014.

La météo polaire qu’ont connue les Etats-Unis cet hiver n’explique pas tout. Même si le département du commerce ne s’est pas livré à une évaluation de son impact, la plupart des économistes estiment que le froid a retranché 1,5 point de PIB au cours des trois premiers mois.

Parmi les postes qui ont le plus souffert, on trouve d’abord la consommation. Si celle-ci, qui représente 70% de l’activité aux Etats-Unis a continué à progresser, c’est dans des proportions nettement moindres (+1%) que ce qu’anticipait la deuxième estimation (+3,1%).

Là encore, il s’agit du plus mauvais chiffre en cinq ans. Cela traduit une situation de l’emploi et des revenus qui est loin d’être revenue à meilleure fortune. La consommation a été notamment pénalisée par la chute des dépenses de santé.

lire la suite sur le Monde

Prêchi Prêcha radio Prêchi Prêcha radio
LIVE OFFLINE