Économie, Écologie...

Près de la moitié des jeunes diplômés cherchent toujours un emploi

OUPS… y a comme un truc qui cloche dans le système là, non ?

—–

49% des jeunes diplômés depuis moins de trois ans sont en difficulté pour trouver un premier emploi. Un chiffre en nette hausse, révèle le baromètre Ifop pour Deloitte. 25% d’entre eux dénoncent le manque d’opportunités d’innovation en France.

« Mais oui, mais oui, l’école est finie ! »… Voilà un joyeux refrain que l’on n’est pas prêt d’entendre de la bouche nos jeunes diplômés en 2014. Et pour cause : maintenant les études finies, ce n’est pas la récré mais le casse-tête de la recherche d’emploi qui les attend.

Selon l’enquête Ifop pour Deloitte, portant sur « l’humeur des jeunes diplômés », 49% des jeunes titulaires d’un diplôme de niveau Bac à Bac+5 depuis moins de trois ans étaient toujours en recherche d’emploi en janvier 2014, contre 45% l’année précédente. Un quart d’entre eux estiment que le manque de possibilités d’innovation et de création est un des handicaps majeurs de la France.

2 à 3 CV par jour

Signe que les jeunes diplômés sont de plus en plus conscients d’un marché du travail qui se durcit, leur rythme de candidature s’intensifie. Ceux qui sont en poste (51%) ont envoyé entre 2 et 3 CV par jour en moyenne durant leur période de recherche, contre 1 à 2 CV pour les sondés de l’enquête 2013.

En absolu, ils auront ainsi envoyé 27 CV avant de trouver satisfaction, contre 16 l’année précédente. Le temps consacré à la recherche d’emploi est quant à lui resté relativement stable : 11 semaines pour les sondés de janvier 2014, contre 10 pour ceux de 2013. Cependant, si 25% d’entre eux ont trouvé leur poste en moins d’un mois, un autre 25% a mis plus de 5 mois.

Les filières courtes ont meilleur moral, les grandes écoles plus de travail

lire la suite sur la Tribune

Prêchi Prêcha radio Prêchi Prêcha radio
LIVE OFFLINE