Fil Info,  Politique

SCOOP : le nombre d’adhérents de l’UMP divisé par trois !

Philippe Herlin, économiste libéral et membre de l’UMP.

Il circule sur le Net une petite news du Parisien nous expliquant que Jean-François Copé se félicite de l’augmentation du nombre d’adhérents de l’UMP, « avec 2.600 nouveaux adhérents en une semaine », et certains médias la reprennent sous cette forme sans se poser de questions. Incidemment, mais sans en tirer toutes les conséquences, cette dépêche de RTL.fr fait un rappel bien utile qui permet de remettre les choses en perspective : l’UMP comptait 251.000 adhérents fin 2013 contre seulement 88.000 aujourd’hui, soit une division par trois ! Ce résultat catastrophique est en ligne avec un taux de réadhésion de 30% annoncé par Le Point en juin 2013. Pour sa part, Paris Match signalait, en juillet 2013, les « drôles de calcul de Copé » qui continuait de comptabiliser les adhérents n’ayant pas renouvelé leur carte… En réalité, cette annonce bidon, ce storytelling à deux balles, cette autocongratulation de M. Copé sert à remettre discrètement les compteurs à zéro, ou presque, et à fixer le chiffre de 88.000 comme nombre d’adhérents, en espérant qu’il monte à l’avenir. L’UMP a désormais à peine plus d’adhérents que le Front National, une splendide performance à porter au crédit de son président.

Prêchi Prêcha radio Prêchi Prêcha radio
LIVE OFFLINE