Politique,  vidéo

Selon Éric Zemmour, c’est Alain Juppé qui est responsable du naufrage des Républicains

Le chroniqueur controversé et analyste politique Éric Zemmour répondait aux questions des internautes sur la page Facebook de RTL France ce matin. À celle de savoir s’il fallait faire « le grand ménage » à droite après la cinglante défaite de François Fillon et une campagne chahutée par les « affaires », Éric Zemmour a exposé un raisonnement inattendu en pointant la responsabilité… d’Alain Juppé.

« Deux options »
Selon Éric Zemmour, les Républicains ont désormais « deux options »: une grande coalition avec Macron (« et ils deviennent un parti de centre-droit ») ou une scission et le ralliement d’une frange du parti à la cause de Marine Le Pen.

« Fillon avait la légitimité »
« Je pense qu’il y a un grand ménage à faire mais… pas pour les raisons évoquées ici », précise Éric Zemmour (voir à 4’00 »). « François Fillon avait la légitimité de la primaire et n’avait pas à céder devant le putsch médiatico-judiciaire qui a finalement réussi », confie-t-il en effet sans détour.

« Juppé, le grand coupable »

Selon lui, Alain Juppé est l’un des principaux artisans, depuis 30 ans, d’un « basculement de la droite vers le centre-gauche »: « C’est Juppé le grand coupable, pas Fillon », insiste-t-il, avant de préciser que « c’est Juppé qui a coupé la droite de l’électorat populaire qui votait, depuis le général De Gaulle jusqu’à Chirac, pour le parti gaulliste ».

« Deux options »
Selon Éric Zemmour, les Républicains ont désormais « deux options »: une grande coalition avec Macron (« et ils deviennent un parti de centre-droit ») ou une scission et le ralliement d’une frange du parti à la cause de Marine Le Pen.

Source

Prêchi Prêcha radio Prêchi Prêcha radio
LIVE OFFLINE