Fil Info,  Politique

Sondage européenne: le FN (21%) talonne l’UMP (22%). Le PS n’est qu’à 17%.

Premier enseignement : Il y a encore des fous pour voter UMP.

Deuxième enseignement : De Villiers et N.Dupont-Aignan sont dans une stratégie stérile qui ne sert que l’européisme et empêche l’émergence d’une alternative patriote. Dans les média ils fanfaronnent contre l’UMP, mais lors des élections municipales ils passent des alliances d’opportunistes. De plus : N.Dupont-Aignan avec le soutien du MPF fait à peine mieux que son score à la présidentielle (2%). Rien donc à attendre de ces jobards.

Troisième enseignement : On fera sans ces cyniques et avec les Français.

Sondage exclusif du Nouvel Économiste

Intentions de vote – ensemble des français – sondage Le nouvel Economiste/Opinion Way – 11/03/14

La liste Lutte Ouvrière soutenue par Nathalie Artaud 1%
La liste Nouveau Parti Anticapitaliste soutenue par Philippe Poutou 3%
La liste Front de Gauche soutenue par Jean-Luc Mélenchon 9%
La liste Nouvelle Donne soutenue par Pierre Larrouturou 1%
La liste PS soutenue par Harlem Désir 17%
La liste Europe Ecologie – Les Verts soutenue par Emmanuelle Cosse 7%
La liste d’union du Modem et de l’UDI soutenue par Jean-Louis Borloo et François Bayrou 9%
La liste UMP soutenue par Jean-François Copé 22%
La liste d’union Mvmt pour la France/Debout la République soutenue par Ph.de Villiers et N.Dupont-Aignan 4%
La liste Force Vie soutenue par Christine Boutin 1%
La liste Europe Citoyenne soutenue par Corinne Lepage 1%
La liste Nous Citoyens soutenue par Denis Payre 0%
La liste du Front National soutenue par Marine Le Pen 21%
Une autre liste 4%
N’expriment pas d’intention de vote 19%

FN

Avec 21 % d’intentions de vote, le FN talonne l’UMP qui arrive en tête avec 22 %. Tel est le principal enseignement du premier sondage sur le scrutin européen réalisé pour Le nouvel Economiste par Opinion Way auprès d’un échantillon de 1 008 personnes du 7 au 11 mars 2014.

PS
La plus forte mobilisation de l’électorat de droite laisse augurer un vote sanction à l’encontre du PS qui ne recueille que 17 % des intentions.
Les listes PS pâtissent d’une moindre mobilisation de leurs sympathisants et se retrouvent à la troisième place, suivies assez loin derrière par les listes du Front de gauche et du Modem et de l’UDI à égalité à 9 %.

Prêchi Prêcha radio Prêchi Prêcha radio
LIVE OFFLINE