Strasbourg : les pompiers tombent dans un traquenard et sont agressés par une cinquantaine d’individus

On se demande ce que l’on va faire en centrAfrique : la guerre civile, elle est en France. Cette info est passée inaperçue grâce au cirque médiatique de Manuel Valls sur la quenelle et les pitreries de Dieudonné. C’est à croire que la mémoire de la communauté du peuple élu est plus importante que le devenir de la France et de son peuple.

Verdict pour les racailles qui ont attaqué avec des tirs de mortiers les pompiers : du sursis…. 

———–

A Strasbourg, trois équipes de sapeurs-pompiers ont été agressées mardi soir dans le quartier du Neuhof. L’attaque la plus grave concerne visait un véhicule qui comptait deux pompiers professionnels. Ce véhicule, une grande échelle, appelée pour un feu d’appartement qui s’est révélé fictif, a été cerné par une cinquantaine de personnes rue Schach. Il a essuyé des tirs de pétards, de pavés et de cailloux.

La cabine est remplie de débris de verre vu la violence des tirs (…) je n’ai plus craint pour notre matériel mais pour notre vie ! (…) Cette scène d’ultra violence était préméditée.  Nous constaterons par la suite qu’il s’agissait d’une fausse alerte. Tous les jeunes présents étaient munis de pierre, pavé et pièces de feux d’artifice. (témoignage d’un sapeur-pompier de Strasbourg)

France 3