Politique

Toulouse. Un couple lynché : «Ça a été la pression du ramadan». Prison ferme

Quelques secondes seulement mais d’une violence inouïe. Le tribunal correctionnel de Toulouse a diffusé, hier après-midi, en comparution immédiate, les images de vidéosurveillance du magasin Leclerc de Blagnac. Mercredi dernier, alors qu’il faisait des courses, peu avant 21 heures, un jeune couple y a littéralement été lynché sans motif apparent.

On venait faire des courses pour la rupture du jeûne du ramadan. Je ne suis pas quelqu’un de violent. Ça a été la pression du ramadan. C’était gratuit, ils ne méritaient pas ça.»

«Quatre individus sont arrivés derrière nous nous reprochant de les avoir regardés, a décrit, à l’audience, œil au beurre noir, le jeune homme victime. Ils se sont mis autour de nous. J’ai pris un coup de tête direct. J’ai essayé de les écarter de ma compagne. Quand j’étais à terre, l’un a asséné un coup à ma compagne. Elle a essayé de partir et s’est pris une balayette par-derrière.»

Les victimes s’en sortent avec deux jours, pour la jeune fille, et quatre jours d’interruption totale de travail, pour le jeune homme. Dans le box des accusés, trois prévenus, retrouvés grâce à une enquête des policiers blagnacais, ne cherchent pas à nier. Ils s’excusent : «C’était vraiment bête. Tout ce qui s’est passé, on aurait pu l’éviter. Tout ça pour des mots et un regard», regrette Issam, 23 ans, à l’origine de l’altercation. […]

Alors que la procureur avait requis 18 mois de prison ferme à son encontre, Issam a été condamné à 18 mois de prison dont six mois avec sursis mise à l’épreuve. Ses complices, âgés de 19 ans et 20 ans, ont écopé de 12 mois dont huit avec sursis. Tous les trois sont partis en prison.

La Dépêche

Prêchi Prêcha radio Prêchi Prêcha radio
LIVE OFFLINE