Économie, Écologie...,  Politique

Travailleurs Low Coast : Après avoir licencié 800 personnes il y a 2 semaines, Gad embauche des Roumains

Pendant que près de 900 salariés de Gad redoutent de perdre leur emplois à Lampaul-Guimiliau, Saint-Martin-des-Champs ou Saint-Nazaire, l’entreprise embauche des intérimaires roumains à Josselin, dans le Morbihan. Une tendance à l’emploi de main d’oeuvre étrangère, de plus en plus forte en France.

Les agences financent le transport et les logements. La différence se fait sur les charges sociales. Selon un représentant d’une agence d’intérim roumaine joint au téléphone : « Pour un euro de salaire versé, avec les charges patronales cela correspond à 1,8 euros en Roumanie, 2,1 en France ».

 

(…) France3 Bretagne

 

Une loi sur le détachement de travailleurs de l’UE

Le recours à une main d’oeuvre étrangère est rendue possible par une loi de 1996 sur le détachement de travailleurs d’un pays de l’Union européenne vers un autre, mais parfois les agences d’intérims étrangères ne respectent pas totalement le droit du travail.
Gad SAS à Josselin, emploie ainsi des intérimaires roumains, alors que le groupe est en train de se séparer de plusieurs de ses sites. Ceux de Lampaul-Guimiliau et Saint-Martin-des-Champs dans le Finistère, ainsi que celui de Saint-Nazaire, en Loire-Atlantique, avec près de 890 suppressions d’emplois.