Politique

Turquie: Tentative de Coup d’État avortée. Les puschistes lynchés et égorgés par les partisans d’Erdogan

16 Juillet 2016 7H30

Erdogan semble avoir repris la main. Les affrontements auraient fait 60 morts.Des coups de feu sporadiques étaient toujours audibles au petit matin dans plusieurs quartiers d’Ankara et d’Istanbul, après une nuit marquée par des explosions causées, selon les médias, par des bombardements aériens.

Le Premier ministre turc Binali Yildirim a affirmé que la situation était sous contrôle du gouvernement. Il a ordonné samedi à l’armée d’abattre les avions et les hélicoptères se trouvant aux mains des militaires putschistes.

Le président Erdogan, dont l’avion a atterri à Istanbul, a accusé les partisans de son adversaire exilé aux États-Unis Fehtullah Gülen d’être derrière cette tentative de putsch, qualifiée de « trahison ». Le principal intéressé à démenti.

Au moins 336 personnes ont été arrêtées et, selon le Premier ministre, un général ayant fomenté le putsch a été tué.

De nombreux pays, dont les États-Unis et la France, ont condamné cette tentative de coup.


15 juillet 2016 à 22H

Police militaire déployée, des chars sur les autoroutes, des avions de chasse survolent le parlement… tout ça ressemble à un coup d’État. Les militaires ont-ils décidé de faire tomber l’islamiste Erdogan… ce serait une bonne nouvelle. L’armée turque a toujours été garante de la laïcité et a vu l’arrivée au pouvoir des islamistes d’un mauvais oeil. Si elle réussit à renverser Erdogan, on peut espérer que l’Etat Islamique soit définitivement détruit et que nos relations avec la Turquie se normalise, notamment sur la question des migrants.


Dernières news à 22h40

Le chef d’état-major « otage » de militaires putchistes.

Les bureaux de la chaîne télévisée turque TRT World ont été évacués par l’armée. Les putschistes ont annoncé leur intention de s’adresser à la population.

L’état-major de l’armée turque annonce que l’opération  » vise à rétablir la démocratie ».

Le président turc Recep Tayyip Erdogan serait en vacances.


Le Premier ministre turc Binalo Yildirim indique qu’un groupe au sein de l’armée effectue une tentative de coup d’Etat, rapporte l’agence Associated Press. Reuters ajoute que selon le Premier ministre, l’action militaire qui se déroule actuellement en Turquie n’a pas été commandée par la hiérarchie.