Politique

Un candidat FN dénoncé comme homosexuel sur ses affiches de campagnes.

Si on avait collé « Homosexuel » sur les affiches d’un candidat de gauche, l’évènement aurait fait la Une des journaux pendant une semaine. On aurait eu droit à la grande kermesse des associations LGB, ou Act Up, financées par  vos impôts. Là, rien.

Le journal libération a dernièrement évoqué également l’homosexualité de Steeve Briois alors que celui-ci n’en a jamais parlé. La règle jusqu’ici était de respecter la vie privée des individus. Mais à gauche les règles sont à géométries variables. Ce genre de saloperie ne leur fait honneur.

En revanche, c’est tout à l’honneur de ces candidats de ne pas brandir leurs préférences sexuelles en étendard comme peuvent le faire les communautaristes.

C’est d’ailleurs la différence entre un citoyen et un communautariste. Encore une fois, le FN est souvent plus républicain que la gauche.

Bj2KixOCUAACM6s-1

 

Prêchi Prêcha radio Prêchi Prêcha radio
LIVE OFFLINE