Économie, Écologie...,  Fil Info,  Politique

Une majorité de Français regrettent le franc

Selon l’Ifop, 62% des personnes sondées disent regretter le franc. L’euro est particulièrement mal-aimé des femmes et des personnes les plus modestes.  Plus les revenus sont élevés, moins on regrette le franc, et inversement.

(…)

« Le premier enseignement de ce sondage est que, contrairement à ce que les promoteurs de l’euro avaient annoncé, (…), loin de s’estomper, le souvenir du franc et les critiques envers l’euro se sont renforcés, notamment à l’occasion de la crise économique et financière », explique le directeur du département opinion publique de l’Ifop, Jérôme Fouquet cité par le site.

De fait, les nostalgiques de la monnaie française étaient « 39% seulement en 2002 », au lendemain de l’entrée en vigueur de la monnaie unique, pour monter ensuite à 48% en juin de la même année. En 2005, la proportion d’insatisfaits atteignait 61%, avant de connaître à un pic à 69% en 2010 en raison de la crise. « Le niveau de regret reste élevé », alors qu’une génération entière n’a pas connu le franc, insiste M. Fouquet soulignant qu’il est particulièrement élevé parmi les catégories socio-professionnelles les moins favorisées. Le taux de nostalgiques atteint les 77% parmi les ouvriers et employés contre 41% chez les cadres supérieurs et professions libérales.

Lire l’article des Échos