Politique

Vaste trafic de faux demandeurs d’asile algériens en Tarn-et-Garonne

Vaste trafic d’entrée illégale de ressortissants algériens en Tarn-et-Garonne et Haute-Garonne. Un ressortissant algérien, demandeur d’emploi et bénéficiant du statut de réfugié politique, avait mis en place un circuit d’entrée illégale en France et d’assistance moyennant finances.

Les «clients» algériens devaient prendre un billet d‘avion pour la Chine ou la Thaïlande,  avec une escale en France. Une fois sur le territoire national, ils devaient refuser de quitter le pays et demander à la police de l’aéroport de rester en France.

Le Moissagais™ Naceur H. proposait alors ses services pour s’occuper des démarches pour réaliser une demande d’asile. Des actes administratifs qui étaient, bien entendu, tarifés.

Les enquêteurs ont découvert que Naceur H. était demandeur d’emploi et bénéficiait à ce titre d’un titre de transport gratuit qui lui servait à effectuer les trajets entre Moissac et Toulouse, où il se rendait presque tous les jours pour rédiger des dossiers et réaliser des recours.

Une partie de l’argent qu’il aurait indûment gagné aurait été envoyée en Algérie où il se faisait construire une maison alors qu’il bénéficie en France du statut de réfugié politique.

Condamné à 8 mois de détention avec sursis non sans avoir effectué 3 mois de détention préventive, ce dernier a fait appel de cette décision.
La suite sur La Depeche

Prêchi Prêcha radio Prêchi Prêcha radio
LIVE OFFLINE