Victime d’une tentative de viol, Stéphanie ne reconnait plus Nantes, une ville qu’elle juge gangrénée par les violences

Une nuit d’août dernier, Stéphanie a subi une tentative de viol par un homme qui était récidiviste et qui vient d’être condamné. Elle ne reconnaît plus sa ville, Nantes, qui ne lui inspire plus désormais que de l’insécurité.