Histoire

Vive Pétain ?

J’ai lu ce week-end un article remarquable dans les colonnes de Libération. Une interview de Cécile Desprairies, philosophe, germaniste et auteur d’un ouvrage « L’Héritage de Vichy », inventaire des lois édictées sous le règne du maréchal Pétain.

Quelle ne fut pas ma surprise d’apprendre que l’on devait nombre de nos « avancées sociales » à ce régime honni.

François Mitterand en discussion avec Pétain qui lui remettra la plus haute distinction du régime de Vichy, la francisque.
François Mitterand en discussion avec Pétain qui lui remettra la plus haute distinction du régime de Vichy, la francisque.

Je citerai, pêle-mêle : les comités d’entreprise, la médecine du travail, l’inspection du travail, la médecine scolaire, les vaccinations, les tickets-repas…

Mais aussi, le carnet de chèque pour les femmes (une autorisation supprimée à la Libération…), la fin des bagnes pour enfants au profit des maisons de redressement, les fouilles archéologiques, la première école de cinéma, le concours du « meilleur ouvrier de France », le rugby à XV (le jeu à XIII étant jugé… trop anglais).

D’autres initiatives encore, plus controversées, comme les Ordres des médecins et des architectes ou la carte d’identité, pour prouver qu’on était bien Français…

Bref, un héritage non négligeable qu’aux lendemains de la Libération, on se garde bien de remettre en question. Exit les lois discriminatoires mais pas touche à ces innovations. On comprend mieux de Gaulle quand il écrit dans ses Mémoires : « Les doctrines sociales de la révolution nationale (…) comportaient des idées qui n’étaient pas sans intérêt. »

Lire la suite de l’article de Robert Ménard sur le site Boulevard Voltaire

Prêchi Prêcha radio Prêchi Prêcha radio
LIVE OFFLINE