Politique

Wattrelos: L’ancienne école catholique va devenir un lieu de culte musulman

L’Association cultuelle wattrelosienne vient d’acquérir l’ancienne école Saint-Louis, située rue Stalingrad, à une centaine de mètres de sa salle de prière devenue bien trop petite. Attention, polémique en vue.
Depuis le 24 septembre, l’école Saint-Louis a changé de mains. Propriété depuis 1980 de l’Association immobilière roubaisienne (qui gère le patrimoine de l’enseignement catholique), elle appartient désormais à l’Association cultuelle wattrelosienne, qui fédère depuis huit ans les musulmans de la cité des Berlouffes. Montant de la transaction : 240 000euros.

(…)

De quel projet parle-t-on?

L’Association cultuelle le reconnaît : elle a un problème d’espace. « On a un souci avec la prière du vendredi, des prières de rue se forment indépendamment de notre volonté. On a agrandi la salle de prière l’an dernier, mais ce n’est pas suffisant pour absorber tout le monde. » Et si autant de fidèles viennent prier à Wattrelos, c’est simplement parce que l’horaire convient particulièrement à ceux qui travaillent : chaque vendredi, la prière est à 12 h. « Et puis, même si ça se développe ailleurs maintenant, on a la particularité d’avoir un discours en français et en arabe, ce qui est intéressant pour les non-arabophones, comme les convertis. » Logiquement, c’est donc en premier lieu une vaste salle de prière qui sera aménagée dans l’ancienne école Saint-Louis. Mais cela va prendre du temps, beaucoup de temps : les Bâtiments de France ont leur mot à dire sur les transformations. « Nous allons procéder par tranche. La première n’interviendra pas avant cinq ou six mois. Si on peut ouvrir la salle de prière d’ici deux ans, ce sera déjà bien. » Par la suite, l’Association cultuelle aimerait rapatrier les cours d’arabe dans ce nouveau lieu.

Les réactions

Le diocèse : « Nous n’avons pas de commentaire à faire sur la vente du bâtiment. L’enseignement catholique, qui est en soi un projet éducatif, continue à vivre dans les autres écoles catholiques de Wattrelos. »

Le maire (PS) Dominique Baert : « Je n’ai pas d’état d’âme à avoir sur le fait qu’une école catholique devienne salle de prière musulmane. c’est une affaire privée entre vendeur et acheteur. Pour autant, j’ai un enthousiasme très limité par rapport à ce projet. D’abord parce que c’est un bâtiment très ancien qui va nécessiter beaucoup plus d’investissements financiers que l’Association cultuelle ne le pense pour devenir un établissement recevant du public. Ensuite parce que je me suis opposé, dès le départ, à l’ouverture de la salle de prière rue de Stalingrad, notamment pour le stationnement, et que la suite m’a donné raison. »

L’opposition UMP : Domenico Puelo, qui nous a alertés sur la vente de l’école : « On dit OK pour la mosquée, les musulmans ont le droit d’en avoir une. Mais là, dans une école catholique, les gens ne vont pas comprendre. Des terrains existent à Wattrelos, qui plus est sur lesquels il serait possible de faire un parking. Là, la salle de prière va être aménagée dans une rue qui est déjà très engorgée par les camions de livraison de Leclerc. Et le fait qu’il y ait une nouvelle salle de prière va attirer encore plus de monde. Le maire était au courant, il n’a rien fait. Cette histoire ne va profiter qu’au FN. »

Un ancien élève : « Cette école, quand on passe à côté, on a plein de souvenirs. On y a été, on y a mis nos enfants. Pour moi, qu’elle devienne une mosquée, c’est choquant. Et on a le droit d’être choqué. »

Source

Prêchi Prêcha radio Prêchi Prêcha radio
LIVE OFFLINE