Non classé,  Zique de Prêchi-Prêcha

Zique de la semaine: Mompou & Bourvil

Connaissez-vous le pianiste et compositeur espagnol, Fédérico Mompou. Si tel n’est pas le cas, Prêchi vous propose de découvrir l’une de ses oeuvres: Musica Callada.
Inspirée du poète St Jean de la croix, Musica Callada est une musique silencieuse dont l’audition se fait à l’intérieur de celui qui l’écoute. Fédérico Mompou la définissait comme un « faible battement de coeur ».
Le pianiste a entretenu un longue correspondance avec le philosophe Vladimir Jankélévitch dont vous pouvez lire quelques extraits ici

Prêcha a choisi le « petit bal perdu » de Bourvil. Alors Prêcha aurait pu décider de vous proposer soit le clip de Philippe Decoufle (1), soit le clip d’origine avec Bourvil en noir et blanc. Face à ce dilemme, prêchi a tranché, et s’est laissé séduire par le caractère désuet du clip d’origine.
Pourquoi ?. Par nostalgie ?. Peut-être… mais c’est surtout parce qu’on y voit le visage de Bourvil. Un visage du monde d’avant. Un visage de paysan. Un visage qui ne passerait plus la barrière de la télé, du Showbizz, des majors et des jugements petits bourgeois des modernistes branchés. Pas la gueule tuméfiée de fatuité d’un Cali. Pas les borborygmes boboïsants d’un Raphaël dont la poésie est aussi subtile qu’un article de télérama. Non, le visage rehaussé d’une cravate et d’un veston… le visage a jamais fané de Bourvil… voilà c’est pour ça !:

(1) le clip en couleur et agité de Decouflé:
http://www.youtube.com/watch?v=f53v4KTKV4I&feature=related